<![CDATA[Maredsous-Colombie - Voyage 2018]]>Mon, 13 May 2019 03:58:56 +0200Weebly<![CDATA[Ultimo dia]]>Sun, 15 Jul 2018 00:37:02 GMThttp://maredsous-colombie.be/voyage-2018/ultimo-diaHier soir, les élèves passent la nuit au beau collège salésien de Carthagène avec une vue éblouissante au réveil (vue directe sur la mer des Caraïbes).

Le matin, avec notre guide, visite du Castillo de San Felipe, du musée de l'émeraude ainsi que des différents quartiers de la ville.
L’après-midi, nous reprenons la direction du collège où nous partageons un repas délicieux. Nous terminons par une visite guidée du centre historique classé patrimoine mondial de l'UNESCO et par l'achat de quelques souvenirs.
La journée s'achève par un petit verre célébrant notre dernière soirée en Colombie.

]]>
<![CDATA[Vamos a la playa]]>Sat, 14 Jul 2018 18:41:44 GMThttp://maredsous-colombie.be/voyage-2018/vamos-a-la-playaNous avons passé une journée paradisiaque dans la mer caraïbe à l’intérieur du parc Tayrona. Nous y avons dégusté un poisson grillé, il était délicieux !
]]>
<![CDATA[Immersion]]>Sat, 14 Jul 2018 18:19:06 GMThttp://maredsous-colombie.be/voyage-2018/july-14th-2018Réveillés dans nos hamacs au lever du soleil, nous démarrons la journée calmement avec un petit déjeuner un peu différent de celui de la Ciudad. En effet, en plus des œufs et des tomates cuites ainsi que des galettes, nous avons de la pastèque provenant de la permaculture. Nous partons à 10 h pour une visite de la plantation de cacao.
Après 30 minutes de marche dans des sentiers montagneux, nous y arrivons. Nous découvrons le plant de cacao, goutons les graines, ainsi qu’une préparation à base de celles-ci. Nous terminons la visite par une dégustation de chocolat chaud avec ou sans lait. Après quelques achats, nous retournons à Mondo Nuevo. Après le dîner, certains d’entre nous profitent d’une petite sieste. A 16 heures, nous visitons une reconstruction d’un village indigène situé en contrebas de Mundo Nuevo. Le guide nous explique la culture et la religion « tayrona ». Il dit même que son peuple était sur terre avant le Soleil et la Lune (oui, c’est possible). Fatigués, nous retournons à Mundo Nuevo, jouons une partie de billard avant d’aller dormir.


]]>
<![CDATA[Sous le sunlight des Tropiques]]>Sat, 14 Jul 2018 04:08:10 GMThttp://maredsous-colombie.be/voyage-2018/sous-le-sunlight-des-tropiquesAprès des adieux émouvants aux jeunes de la Ciudad et de nombreux câlins, nous nous dirigeons vers l’aéroport, direction Santa Marta.
C’est avec une certaine tristesse que nous quittons les jeunes et la Ciudad. Cependant, le voyage continue ! Nous nous arrêtons dans un petit restaurant pour manger un bon sandwich puis nous faisons la route en jeep pour visiter une permaculture.
C’est une visite fort intéressante où nous découvrons un mode de vie tout à fait original. Les habitants se débrouillent en totale autonomie avec la nature environnante. Ensuite, nous apprenons de nos guides l’importance du rôle des abeilles pour la diversité de la nature. Une montée de 30 minutes nous attend pour arriver à « Mundo Nuevo », un endroit merveilleux (sans Agathe pour la montée, rappelez-vous le plaquage raté de Louis ; elle va mieux, rassurez-vous). La tristesse s’évanouit « un poquito » en découvrant ce lieu magique : un havre de paix, une vue aux toilettes qui vaut la peine de faire une pause pipi, des hamacs où nous passerons la nuit, un billard, un bon dîner végétarien (ils essaient de tout produire par eux-mêmes), une bonne douche froide et, pour finir, une soirée sous les étoiles.

]]>
<![CDATA[Mensajes de amistad]]>Tue, 10 Jul 2018 22:34:51 GMThttp://maredsous-colombie.be/voyage-2018/july-11th-2018Nous informons nos aimables "followers" qu'il est possible que, dans les prochaines 72 heures, notre accès à Internet soit limité.  Nous ne pouvons dès lors garantir la mise à jour quotidienne de notre blog.  Nous vous prions en conséquence de nous excuser pour cet éventuel désagrément. (Nous ne sommes pas en grève, rassurez-vous !)

En fin d'après-midi, nous nous réunissons à l'auditorium pour "l'Acto Cultural de Despadida", notre au-revoir à la Ciudad Don Bosco. Après les discours académiques de Padre Rafael et de Madame De Pauw Willem, les Maredsoliens ont présenté (en espagnol !) leur lieu de vie et une phrase exprimant leur ressenti après une semaine de rencontres. Un adieu émouvant...
A partir de treize heures, "sin comentarios"...
Nous commençons la journée par notre dernière animation des jeunes de la Ciudad Don Bosco. Myriam et Agathe ont proposé un pliage original, un origami composé de huit pyramides. Les Colombiens ont fait preuve de beaucoup de dextérité (bien mieux que nous !!!) sans doute parce qu'ils ont l'habitude de fabriquer des "manillas", leurs bracelets d'amitié.
]]>
<![CDATA[Une journée mouvementée]]>Tue, 10 Jul 2018 01:51:13 GMThttp://maredsous-colombie.be/voyage-2018/une-journee-mouvementeeEn soirée, quelques élèves intéressés ont pu échanger avec Françoise Coupé, une Belge expatriée à Medellin depuis plus de trente ans, à propos de la situation politique de la Colombie.
Mention spéciale à notre cher Théo qui fêtait ses 18 ans aujourd’hui ! Merci à Juan Sebastian et à la Ciudad Don Bosco pour le gâteau et la surprise !
Ensuite, Agathe et Louis ont pris le relais afin de présenter LE sport par excellence de Maredsous … le RUGBY ! Afin d’éviter un maximum de blessés, la catégorie la plus âgée des enfants a été sélectionnée pour un entrainement de ce sport peu connu en Colombie. Merci à Agathe et Louis pour cette démonstration exceptionnelle d’un placage digne d’un Maredsolien mais qui a couté des béquilles à Agathe. Heureusement, notre rugbywoman est plus forte que l’on ne le croit !

Après-midi, place à l’activité « construction de nichoirs et mangeoires pour oiseaux », idée originale de Charlotte et Inès pour ce pays tropical. Cette fois-ci, des enfants plus âgés de l’internat nous ont rejoints. Un grand merci aux bricoleurs du jour pour leur aide !
Au matin, nous avons commencé par l’activité "sport" organisée par Gilles, Myriam et Arnaud. Ensemble, les élèves et certains des enfants externes de la Ciudad Don Bosco se sont amusés à travers la découverte de l’Ultimate, le jeu de la « tomate » (très apprécié par les enfants), le jeu du foulard ainsi qu’un match de volley.

Aujourd’hui, c’est au tour des ambassadeurs de Maredsous de s’occuper de l’animation pour les enfants de la Ciudad Don Bosco. Ces différentes animations ont été organisées par certains de nos élèves qui ont été épaulés par leurs condisciples.

]]>
<![CDATA[Résilience et poésie]]>Mon, 09 Jul 2018 01:09:19 GMThttp://maredsous-colombie.be/voyage-2018/resilience-et-poesie​L’après-midi est réservée à la visite du musée de la Mémoire. Nos élèves y ont découvert les violences qui ont ravagé Medellin et sa région. La scénographie présente aussi les solutions mises en oeuvre pour sortir de ce cercle vicieux et éviter les erreurs du passé. De capitale de la violence à la capitale de la poésie...
Après la messe, les élèves retrouvent les jeunes de la Ciudad Don Bosco, de Becamos mais aussi d'autres projets comme Proyectarte et Casa Egreso. Par des jeux, nous nous découvrons et nous représentons les différences entre nos deux pays grâce à la scène et l’art d’expression.
Ce matin, les élèves de Maredsous participent à la messe traditionnelle dirigée par notre Père Ignace (en français) et Padre Rafael (en espagnol). Les jeunes de la Ciudad, venus spontanément, se sont montrés très enthousiastes lors des chants et du don de la paix.
]]>
<![CDATA[curiosités colombiennes...]]>Sun, 08 Jul 2018 22:09:21 GMThttp://maredsous-colombie.be/voyage-2018/curiosites-colombiennesDeux heures de bus plus tard, nous revenons à ladite "Ciudad" et nous nous préparons pour embarquer en Chiva, un bus discothèque qui déambule dans Medellín. Durant quatre heures, nous dansons sur des musiques colombiennes jouées tantôt par les quatre musiciens présents dans la Chiva, tantôt par la sono.
Puis, nous prenons le bus pour le (petit) rocher de Penol où nous devons grimper 659 marches. Essoufflés, nous arrivons au sommet et découvrons une vue imprenable sur les environs. Par hasard, nous avons rencontré quelques anciens de la CDB. Quelques photos prises avec le drone plus tard, nous descendons et rejoignons la terre ferme.
Ensuite, nous sommes allés dans le village (très) touristique et (très) coloré de Guatapé et nous avons eu un petit temps libre avant d'aller au restaurant manger un "bandeja paisa" (que seuls deux d'entre nous ont terminé).
Levés à  5 h 30, nous prenons le bus à 6 heures en compagnie des jeunes de la CDB. Une escale à 7 h 30 pour le classique petit déjeuner (des œufs, une galette, du fromage, du jus d'orange et un café), nous repartons, direction l'abbaye de Guatapé.  Nous avons eu un peu de retard mais, pour notre plus grand bonheur, les moines nous ont attendus pour la messe. Père Ignace, en habits de prière, a pris place auprès des moines colombiens. Après la messe, nous avons eu une (toute) brève visite de l'abbaye suivie d'une collation, en compagnie de l'Abbé.
]]>
<![CDATA[Le petit Caillou de Guatapé]]>Sat, 07 Jul 2018 22:45:44 GMThttp://maredsous-colombie.be/voyage-2018/le-petit-caillou-de-guatapeAu programme, une journée incroyable s'est déroulée en compagnie de quelques résidents de la "Ciudad Don Bosco". Notre programme est si chargé que nous n'avons fort malheureusement pas le temps de tout vous expliquer. Car ce soir, c'est la découverte de la vie nocturne colombienne dans une chiva ! Ne soyez pas attristés, dépités ou même frustrés, nous vous décrirons toute la journée demain!
]]>
<![CDATA[¡ Ganamos !]]>Sat, 07 Jul 2018 01:20:10 GMThttp://maredsous-colombie.be/voyage-2018/-ganamosAu cœur de Medellin, nous nous sommes rendus dans un centre de découvertes culturelles et scientifiques. Durant toute une après-midi, nous avons testé les expériences proposées, vu les différents animaux dans le vivarium et l’aquarium, assisté à la victoire du match diabolique des Belges face à un pays peu connu, …
 

Tout d’abord, voilà une photo de vue d’ensemble de la Ciudad Don Bosco.
Selon notre guide, la cité ressemble à un cœur.
Le site a à peu près la même taille que Maredsous et accueille à peu près 225 jeunes internes et environ 90 externes.
Afin de leur offrir un meilleur avenir, les Salésiens leur proposent de nombreuses formations techniques, ce qui nécessite de nombreux ateliers. Nous avons pu voir l’atelier de mécanique et d'art graphique. Notons que l’atelier mécanique a pu ouvrir ses portes grâce au financement du gouvernement belge (cf. la plaque). Les jeunes disposent aussi de nombreuses installations sportives : une piscine et plusieurs halls omnisports.
Outre le centre administratif, la Ciudad a même son propre centre médical.
Pour mener à bien les programmes pour les jeunes, il y a plus ou moins 290 personnes qui travaillent. On compte ainsi des psychologues, des assistants sociaux, des professeurs, des éducateurs, des secrétaires, deux dentistes …
En la mémoire du fondateur du centre d’accueil, une photo de P. Carlos Maria Gonzalez trône dans la salle de réunion.  Pour la petite histoire, déjà affaibli durant la construction des différents bâtiments, il décéda quatre ans après les finitions.

Toujours dans l’aventure de ce voyage, nous avons eu la chance de vivre cette belle journée !
En résumé, nous avons commencé par la visite de la Ciudad, puis nous nous sommes rendus au Parc Explora où, entretemps, nous avons assisté à un match de foot historique. Bref, un grand sourire s’est dessiné sur nos lèvres durant toute la journée.

]]>